Charpente traditionnelle
Construction

Pourquoi opter pour une charpente traditionnelle ?

La charpente traditionnelle est une solution qui s’adapte à tous les types de maison. Elle peut être utilisée pour construire des habitations individuelles, des immeubles ou encore des bâtiments collectifs.

Cette technique permet d’obtenir un résultat très élégant et contemporain. La charpente traditionnelle se caractérise par son aspect rustique avec sa structure apparente et ses poutres en bois massif. Il existe plusieurs modèles de charpentes traditionnelles : la charpente plate, la charpente en chanfrein, la charpente sur soliveau…

En fonction du type de construction que vous souhaitez réaliser, il conviendra d’opter pour l’une ou l’autre formule afin d’obtenir le meilleur rendement possible au niveau du confort thermique mais aussi acoustique.

Qu’est-ce qu’une charpente traditionnelle ?

La charpente traditionnelle est une charpente en bois, constituée de poutres et de solives. Elle se caractérise par la présence d’une structure portante horizontale (les poutres) et verticale (les solives). La charpente traditionnelle peut être composée d’un ou plusieurs étages. Leur nombre dépend du type de construction : maison individuelle, immeuble…

Les principaux avantages des charpentes traditionnelles sont leur résistance à l’humidité, leur faible coût et leur facilité d’entretien. Elles permettent également un bon confort thermique grâce au passage naturel de l’air entre les interstices des planchers. Enfin, elles offrent une certaine isolation phonique grâce aux bruits qui ne passent pas facilement à travers les murs en bois massifs.

Charpente traditionnelle vs charpente industrielle : comment choisir ?

Le choix de la charpente traditionnelle ou industrielle dépendra du type d’habitation que vous souhaitez construire. Si votre projet est un bâtiment à usage professionnel, il sera plus judicieux de faire appel à une charpente industrielle. En effet, cette dernière offre une résistance et une solidité accrue qui sont nécessaires pour les structures portantes des immeubles commerciaux.

Par ailleurs, elle permet également de réduire le poids des matériaux en utilisant des composants légers tels que le bois massif ou encore l’acier inoxydable. Dans ce cas-là, on parlera alors d’une structure modulaire qui peut être montée facilement sur site sans avoir besoin de grue ni même d’un échafaudage spécifique pour son assemblage. Si votre projet concerne plutôt un logement individuel ou collectif destiné au public comme les maisons individuelles et les copropriétés par exemple, il faut privilégier la charpente traditionnelle car elle présente certains avantages non négligeables : sa fabrication est moins coûteuse quand on compare aux autres types de charpentes ; elle se monte plus rapidement ; elle ne requiert pas beaucoup d’outils sophistiqués (elle se fabrique principalement avec du bois) ; etc…

De plus, cette solution permet également aux architectes et constructions civils de créer différents styles architecturaux tels que gothique romain classique moderne contemporain…

Peut-on isoler les combles d’une charpente traditionnelle ?

Les combles d’une charpente traditionnelle sont généralement isolés par l’habitat. Cette isolation est réalisée à l’aide de plaques de polystyrène extrudé (XPS) ou de panneaux en fibres minces, placés entre les poutres et les solives. Ces matériaux ont pour avantage d’être peu chers et faciles à poser, mais ils ne permettent pas une bonne étanchéité des combles face au vent.

Lorsque le toit est constitué d’un bardage bois, la solution consiste à remplacer ce bardage par un système isolant plus performant : tuiles plates ou ardoises sur support rigide (panneau sandwich). Les tuiles plates sont particulièrement recommandables car elles offrent une bonne résistance thermique tout en conservant leur aspect naturel. Elles se fixent directement sur la charpente traditionnelle sans aucune modification du toit existant.