Affûtage lame carbure
Conseils

Affûtage lame carbure : en quoi consiste-il ?

L’affûtage des lames en carbure est un processus dont le but est de redonner à vos outils de coupe, tels que les scies circulaires et les scies à ruban, une meilleure durabilité et précision pour le sciage. Ce processus complexe peut être effectué sur différents types de lames tels que celles des tronçonneuses ou encore des lames HSS ou diamant.

Découvrez ce qu’il faut savoir !

Qu’est-ce qu’un affûtage de lame carbure ?

L’affûtage de lame carbure est une technique courante utilisée par les scieries et les professionnels du bois pour entretenir leurs lames de scie circulaire ou autres outils tranchants. La lame en carbure, constituée d’un mélange unique d’alliages à base de tungstène, est reconnue pour sa résistance aux usures et sa durabilité exceptionnelle. Le processus d’affûtage débute généralement avec un affûteur qui inspecte la denture des lames de scie circulaire avant qu’elles soient insérées dans une affûteuse. Une fois positionnée avec précision, l’opérateur peut alors procéder à l’affûtage proprement dit des coupants en carbure. Cette opérartion consiste à amincir et ré-aiguiser le bord tranchant des pièces afin que celle-ci puisse couper plus facilement matière sans diminuer son efficacité au fil du temps. Grâce aux abrasifs spécialement conçus pour ce type travail, un grand nombre de meuleuses sont employés afin obtenir un angle pratique adhoc selon la forme recherchée sur chaque denture. Lorsque cette étape est terminée il ne reste plus qu’à appliquer une finition impeccable grâce aux fraises appropriés (Leman). Les matières inoxydables comme celles rencontrées fréquemment sur les chantourners ou perceuses nous demandent encore plus attention pendant ce processus car elles sont susceptibles se déformer si on ne respect pas certain paramêtre imposés par le constructeur..

Les avantages d’un affûtage de lame carbure.

L’affûtage de lame carbure est un processus essentiel pour une coupe nette et précise des consommables. Les lames carbure sont largement utilisées dans le guidage électroportatif, la découpe à main et les outils de coupe manuels. Elles offrent une durée de vie plus longue que les lames en acier ordinaire ou en alu et conviennent parfaitement aux travaux exigeants tels que le scier des visseuses, ciseaux ou lames circulaires. Les avantages du carbure surprennent beaucoup d’utilisateurs. Un affûtage correct peut prolonger considérablement la durée de vie de votre lame, ce qui signifie moins d’argent gaspillé avec des consommables fréquemment remplacés comme les lames de tondeuse, scies sauteuses ou scies à ruban. De plus, grâce au tranchant plus fin qu’un affûtage standard fournit, il est possible d’obtenir un meilleur résultat final avec moins d’efforts quand on travaille avec des couteaux ou autres fers à bois pointus couramment utilisés pour le travail du bois et la menuiserie fine. Le carbure est composé principalement du métal rare appelé tungstène qui offre une excellente résistance à l’abrasion et au chaleur générée pendant le processus d’affûtage.

Comment choisir le bon type d’affûtage pour votre lame carbure ?

Le travail du bois peut se révéler être une tâche difficile et ardue, mais vous pouvez l’alléger en choisissant le bon type d’affûtage pour votre lame carbure. La plupart des professionnels recommandent les lames en acier pour couper les bûches, tronçonner et usiner le bois. Mais qu’en est-il des lames à base de carbure ? Est-ce que ces dernières sont plus adaptée à certains types de travaux ? Nous allons voir comment choisir le bon type d’affûtage pour votre lame carbure afin de maximiser la qualité et la précision du produit fini. Les lames en acier conviennent parfaitement aux coupes fines ou profondes effectuées sur des matériaux ferreux ou non ferreux comme le bois, ainsi que pour scier au sabre ou tronçonner des pièces longues. Les fraises portatives sont également idéales pour effectuer un usinage détaillés sur des surfaces planes telles que les profilés métalliques ou en plastique. Si vous avez besoin de couper du bois dur, alors il est conseillé d’utiliser une scie sabre équipée d’une lime spéciale qui offrira une meilleur prise et permettra une coupe nette sans effort supplémentaire ; elle permet également un affilage plus rapide si besoin.

Comprendre l’affûtage de la lame à carbure.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’affûtage d’une lame à carbure ?

L’affûtage d’une lame à carbure est un processus qui consiste à affûter les lames pour le tronçonnage et le coupage. Cette méthode se révèle être une solution rentable et pratique pour améliorer la qualité de coupe des matières non-ferreuses, y compris les stratifiés, ainsi que pour diverses applications telles que la menuiserie, le bricolage ou encore la soudure. Les avantages de l’affûtage d’une lame à carbure sont nombreux. En premier lieu, il permet une meilleure finition des pièces coupées puisque le procédé augmente considérablement la durée de vie du tranchant de tout type de scie : scies à ruban portatives ou sur table, scies radiales et pendulaires, scies plongeantes ou encore scies circulaires portatives ou sur table. De plus, en fonction du type de matière travaillée et du nombre de dents dont dispose votre lame (par exemple 12 dentelles par pouce), l’affûtage peut permettre jusqu’à 30 % gain en productivité ! Cependant comme toute méthode possède son lot d’inconvénients celui-ci ne fait pas exception : certaines pastilles utilisables contiennent des produits chimiques qui peuvent générer beaucoup copeaux susceptibles d’être inhalés si on ne prend pas les précautions adéquates ; autre inconvénient : il se trouve quelques défauts occasionnels entraînant un usinage supplétif à effectuer après l’opération principale afin que celle-ci soit complètement terminée.

Lire aussi  Travaux de charpente à Pau : quels types de travaux peut-on faire ?

Le matériel nécessaire pour réaliser un affutage correcte des lames en carbures.

Le processus d’affûtage des lames en carbure est un procédé très important pour maintenir leurs performances optimales et prolonger leur durée de vie. Pour réussir un affutage correcte, il est indispensable d’avoir les bons outils à disposition. Dans cet article, nous allons examiner les matériels nécessaires pour affuter une lame en carbure et comment s’y prendre. Tout d’abord, vous avez besoin du bon type d’outil coupant ou tranchant qui convient à votre travail spécifique. Il existe différentes formes et tailles de lames disponibles sur le marché : tronçonneuses, scies électriques, cisaille, outils de jardin etc… Certains modèles peuvent même être utilisés pour couper du bois massif ou du bois de chauffage ! Une fois que vous avez choisi la bonne lame adaptée à votre projet spécifique (par exemple une scie circulaire métal/métal), vous pouvez passer au meulage proprement dit. Lorsque vous commencez le meulage des lames en carbures, il est essentiel que celle-ci soit fixée solidement et ne bouge pas pendant toute la durée du processus afin qu’une finition nette soit obtenue sans accroc ni entailles inutiles. De plus, veillez à ce que votre mandrin soit compatible avec la taille exacte de votre blade avant de commencer l’affûtage. Si ce n’est pas possible ou si le diamètre diffère trop beaucoup alors optez plutôt pour une pointe acier inoxydable plus petite qui sera moins abrasive que les autres aciers plus courants tel que les aciers au chrome vanadium par exemple .

Les différentes techniques utilisés pour affuter une lame à base de carbure.

Les lames à base de carbure sont très utilisées pour le travail du bois et les bricoleurs ont tout intérêt à connaître les techniques d’affûtage adaptées. Quelle que soit la lame, scie circulaire portative ou scie à chantourner, l’affûtage peut se réaliser avec des outils multifonctions, des carrés ou spécialement conçus pour le travail des métaux. Lorsqu’il s’agit d’une lame tendre à base de carbure comme celle trouvable en quincaillerie, il est nécessaire de procéder par un affûtage alternée qui consiste en une succession rapide entre biseauter et ébarber. Les angles doivent être maintenus constamment pendant l’opération afin d’obtenir une denture correcte. La vitesse de rotation doit être adaptée aux matières traités (plastique, aluminium…) et si possible régulée. Pour les lames plus robustes destinés au traitement du métal (motoculture), tôles fines et contreplaqués épais, on pratiquera plutôt un affûtage sandwich avec une lime diamantée ou abrasive au centre entourée par des disques finisseur en acier trempé fixés sur un axe monté sur mandrin placés devant et derrière la lime pilotante qui effectue le gros du boulot. Avant chaque opération il faudra vérifier que les disques ne sont pas usagés trop rapidement ce qui risquerait d’altérer la forme finale attendue après affutage ; avoir recours aux accessoires DIA peut y remédier facilement .